En voulant bouger les branches vagabondes du poirier, le tronc a carrément cassé à hauteur de la greffe. M'en fiche, l'était moche !

Mais, depuis l'évier de la cuisine, je n'ai donc plus vue que sur les parpaings peu élégants du mur arrière, au fond de la cour. Alors, j'ai procédé à une petite plantation afin qu'au printemps prochain ma vision sur parpaings s'agrémente d'une clématite se dressant verticalement et d'un hortensia à son pied....

P1060059

P1060060

P1060061

Vivement le printemps !!!